S(av)onnette

Ce matin, tu prends la tangente. Le large. Les chemins de traverse.
Ce matin, tu brosses, comme à l’école.
Ce matin, tu ne pars pas en excursion.

Ce matin, ta première grande décision: tu récupères. Nada, walou, que dalle, tu fais. Grasse mat´.

Tu dors à poings fermés, la bave au coin des lèvres, quand le driiiiing strident d’une sonnette retentit de dieu sait où.
Tu fais le mort. Ça peut pas être ça. Ça peut pas être pour toi.

Ça re-sonne.
Putain.
Fais chier, quoi.
Tu bouges pas.

Ça re-re-sonne.
Cette fois, plus moyen d’esquiver. En plus, ça frappe. Y a bien quelqu’un à ta porte.

Tu te lèves péniblement et rampe jusqu’à la clenche. Tu mets au moins 3 minutes.

T’ouvres la porte et grommelle un « ouiiii?! » en mode zombie. C’est le service de chambre.

Elles sont 2, t’as mis un temps dingue à ouvrir et elles ne sont pas rentrées… Dominique: t’es un menteur…!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s