M’as-tu vu

Et, donc, tu sors de la voiture et tu te diriges vers le supermarché, en regardant ton pied. Tes sandales ne sont pas neuves mais, vu le peu de jours de beaux temps dans ton merveilleux pays, t’as pas eu vraiment l’occasion de les faire. Et lanières rigides + canicule = pieds gonflés : ça cisaille tellement que t’as l’impression qu’on arrive à l’os.

Du coup, tu l’as pas vu venir.
Le type.
Et quand tu relèves le nez, c’est parce qu’en fait son ombre est venu perturber ta perception initiale de ta trajectoire.

Il est près. Tout près. Trop près.

Du coup, t’as un mouvement de recul.

Au lieu d’enregistrer ta manifestation physique de réprobation comme un signal lui enjoignant d’opérer un repli stratégique, il reste planté là, t’empêhcant de passer, et sourit béatement.

Tu sens les poils de ton échine se redresser d’un coup comme ceux de ton chat quand il aime-pas-trop-beaucoup quelque chose.

Tu contournes l’obstacle dans un silence tout aussi réprobateur que ton recul. Entres dans le magasin et profites de la clim.

Mais cet état de fraîche félicité ne dure que peu. Tu inspectes le rayon qui t’intéresse et, quand tu relèves le nez parce que tu sens une présence…

Il est là.

A nouveau planté devant toi.

Le même type.

Avec le même sourire béat devant ton même mouvement de recul (plus appuyé que la première fois parce que là, tu sens bien le grand malade : il est quand même revenu dans le magasin alors qu’il y avait terminé ses courses quand tu l’as croisé…)

Tu ravales ta salive et essaie de garder ton calme comme il est écrit dans les plans d’évacuation d’urgence des bâtiments. Mais le dégoût doit se lire sur ton visage : son sourire disparaît d’un coup.

Tu sors sans achat avec un sourire contrit à la caissière, qui a dû penser que tu faisais un malaise. Ce qui, au fond, n’est pas tout à fait faux.

Et tu t’en veux, bêtement, d’avoir mis une jupe. Comme si c’était de ta faute. Putain de culpabilité que les femmes traînent envers et contre tout…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s