Maille à partir

Et, donc, tu as une maille dans tes bas.
Une maille, que dis-je : c’est un trou, un cratère, une faille sismique dans la couche de nylon.
Et, donc, ça se voit, forcément.
Et tu t’en fous.
Mais y’a toujours une « bonne âme » pour t’apostropher de loin et bien fort et faire profiter l’ensemble de tes collègues de l’information.
T’as une maille dans tes bas.
Merci mais t’es censée faire quoi? Evidemment que t’as pas de bas de rechange : c’est la loi de la contradiction universelle : tu les abîmes pile la fois où t’as rangé ton sac et jugé la précaution inutile.
Pendant que tu grommelles, y’a ton collègue pour t’arracher un sourire avec sa théorie : « les bas c’est pas solide. Façon ça se porte pas, les bas. C’est fait pour être enlevés ».
T’aimes bien sa façon de penser.IMG_1237[1]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s