Donnez, qu’ils disaient – 2

Je me réjouis déjà à la perspective de pouvoir engloutir une gaufre au sucre sans culpabilité. Puisqu’il faut, il paraît.

Cette fois, je connais le chemin et la procédure. Je m’installe sur le brancard et remonte ma manche d’initiative, et attends qu’on me pique.

Tandis que le sang s’écoule lentement, je reprends avec les gens de la Croix-Rouge la conversation du mois précédent.

Et leur dis combien j’étais surprise et contente de n’avoir absolument ressenti aucun trouble suite au premier don.

On me calme d’emblée : « Ah mais vous allez voir, ici c’est le second, ça va être plus difficile ». Et je me dis que ça, j’aurais préféré qu’on me le dise avant que je ne prenne seule le volant de ma voiture pour rallier Bruxelles.

Normalement, les dons sont espacés de trois mois afin de permettre à l’organisme de se régénérer entièrement. Deux prélèvements à un mois d’intervalle, c’est un peu sportif. On n’a pas eu le choix, vu le laps de temps qui nous sépare de la date de l’opération. Ah. Bon.

Pour le coup, je mange une gaufre et une autre viennoiserie. On n’est jamais trop prudent… .

Si je crois la précaution superflue sur durant les 3/4 du trajet retour, je commence à ressentir des choses bizarres à l’approche de la maison. D’abord, des bouffées de chaleur. Une sensation de manque d’oxygène. Puis le « coeur qui part », l’impression qu’il va exploser. De l’air !!! J’ouvre en grand les vitres de la voiture.

J’arrive dans ma rue. Terre ! Terre ! Enfin… ! Je sors de l’auto prise de vertiges : il était temps… Je cherche péniblement la serrure du bout de la clé comme à 4h du matin, au retour d’une virée au Marché-aux-Herbes.  Pourvu que la voisine ne soit pas à sa fenêtre.

Je me cogne au chambranle, titube jusqu’au frigo, engloutit un soda et file m’effondrer dans le canapé.

Je sombre et dors deux bonnes heures du sommeil du juste. Je l’ignorais mais donner du sang, c’est une affaire de guerrier !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s