Inforoute

Evidemment, c’est toujours quand je suis en voiture que le téléphone sonne.

Et, vu la situation, il est hors de question que je ne décroche pas.

Je me gare quasi au frein à main sur le bas-côté, me jette à l’arrière pour récupérer mon sac sur la banquette et y plonge la tête jusqu’aux épaules pour retrouver mon GSM.

Au moment de décrocher, pourtant, mon doigt reste suspendu dans les airs une fraction de seconde. J’ai peur.

Quelle que soit l’annonce qu’on me fera.

Je décroche et mon allô reste coincé au fond de ma gorge.

C’est la coordinatrice. Elle a les résultats des testes effectués en Allemagne.

C’est oui.

On peut le faire.

Wouaffff, j’encaisse la nouvelle comme un coup de poing dans le ventre.

Ca veut dire que Papa va être sauvé !!

Ca veut dire aussi que je vais me faire charcuter…

Je ris, je pleure, je ne sais plus, je raccroche sans avoir demandé ce qu’on était censé faire, à présent.

C’est malin.

Je rappelle… C’est pour le lundi suivant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s