wet look

Ce qu’il y a de plus perturbant, quand on part à l’autre bout du monde, c’est pas tant le choc spatial que le choc temporel. Météorologique, s’entend. Il fait chaud.

Oué, ça paraît bête, comme ça, genre évident. Mais ça change la vie, le climat tropical, quand on a l’habitude de 15 degrés constants en Belgique. Surtout après 2h de marche. Oh, pas intense, la marche. Avec cette chaleur, la marche rapide devient d’ailleurs relativement vite un vieux souvenir .

Une marche de femme. 3 pas en avant, arrêt, 2 pas en arrière, nouvel arrêt, remarche avant, bras tendu,… : oui, c’est ça, le shopping.

Là, donc, tu es au stade où tu as marché jusqu’aux commerces et risqué une bonne trentaine de fois la vie de tes bronches en entrant-sortant des boutiques climatisées. T’as vidé 2 bouteilles d’eau à moitié chaudes, payé à prix d’or 2 noix de coco avec paille que t’as sifflées en 4 secondes, tu vois passer des piscines devant tes yeux comme d’autres les oasis en plein désert.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

T’as perdu toute dignité capillaire, tu frises, de boucles crépues qui te collent au crane sans le moindre volume. T’es fanée comme une fleur de la semaine précédente. Et t’as toujours rien. Parce que les asiatiques et toi, c’est pas le même gabarit. Tu désespères de posséder un jour l’une de ces si jolies tuniques traditionnelles que tu n’arrives pas à fermer même en double XL.

Quand tu pénètres par hasard chez un tailleur. Là, on te propose du sur mesure pour tes hanches et ton fessard d’occidentale trop dodue avec le sourire. Pour un peu, tu te détournerais de l’alternative Weight watchers/suicide que tu commençais à considérer vraiment sérieusement trois minutes auparavant.

Les vendeuses commencent à prendre tes mesures. Nan, pas parce qu’elles doivent s’y mettre à 2 pour faire le tour, oh, ça a hein ! parce que l’une mesure pendant que l’autre note. Et de s’agiter en piaillant autour de toi. Qui n’oses pas lever les bras. Qui viens de te rendre compte que t’as des bandes humides sur le top, au niveau des seins et de la taille. Ah oui, pcq la taille de ta jupe est complètement trempée et que le top, par dessus, commence à morfler. Tu bredouilles une excuse en anglais primal et tentes d’expliquer que tu reviendras plus tard (après une douche). Les filles ne veulent pas. Elles te disent « vous avez chaud, hein? » en regardant les taches et tu acquiesces bêtement en psalmodiant « kill me please ».

Et de t’expliquer qu’elles aussi, elles ont chaud, que la mousson est en retard, cette année.

Tu recolles ton top dans l »humidité de la ceinture de ta jupe et te confonds une dernière fois en excuses, ta mesureuse te répond que tu peux passer chercher ta commande le lendemain. Elle et sa collègue sourient toujours. Pour un peu, tu voudrais aussi les ramener en Belgique, ces filles aimables. Ca ferait un bien fou, dans certains commerces, de les avoir ! Tu rentres à l’hôtel ventre à terre, passes 10 minutes sous l’eau froide et effectue une lessive en règle dans le lavabo. C’est qui est perturbant, quand on part à l’autre bout du monde, c’est que le linge mis à sécher ne sèche pas. Et que ça, tu l’avais oublié…

Publicités